Il existe aujourd’hui de nombreuses offres de prêt personnel, pas toujours avantageuses. Faire appel à un courtier en crédit permet d’y voir plus clair et de souscrire le prêt à tempérament le plus adapté à sa situation.

Pourquoi contracter un prêt personnel ?

Les raisons pour souscrire un crédit, notamment un prêt personnel, sont nombreuses. Le prêt personnel, aussi appelé prêt à tempérament, permet en effet d’emprunter une somme sans destination d’usage spécifique. Contrairement au crédit affecté, une banque accorde un prêt à tempérament sans exiger de justificatif de son utilisation. Ce crédit peut donc servir à de multiples projets : le financement de travaux de rénovation, l’achat d’un véhicule, le remplacement d’un appareil électroménager, le règlement de factures en attente… Certains souscrivent même un prêt personnel simplement pour partir en vacances !

Attention cependant, ce type de crédit sans justificatif n’est pas bon marché. Les taux appliqués sont souvent plus élevés que ceux présentés par un crédit affecté. Recourir aux services d’un courtier en crédit vous aide à faire le tri pour contracter le meilleur prêt.

Quelles sont les missions d’un courtier en crédit ?

Expert financier et bancaire, le courtier en crédit permet d’offrir à un emprunteur les meilleures conditions de souscription de prêt. Il compare les différentes offres de crédit afin de trouver celle avec le TAEG le plus avantageux. Il prend également en compte l’ensemble des modalités afférentes à un prêt, comme le montant des indemnités en cas de remboursement anticipé, les pénalités à verser en cas de retard de paiement…

Le courtier en crédit intègre aussi dans sa recherche des éléments liés au profil de son emprunteur, afin de lui proposer des offres de prêt qui correspondent à sa recherche et à sa situation.

Le courtage en crédit est-il un avantage ?

Effectivement, le courtage en prêt personnel est une véritable aide pour un emprunteur.

D’une part, il lui assure de pouvoir choisir entre les meilleures offres du marché. Grâce au courtier en crédit, l’emprunteur est assuré de contracter un prêt avec un TAEG économiquement intéressant.

D’autre part, le courtier en crédit sélectionne ses offres de prêt en fonction de la situation de l’emprunteur. Il ne retient que les crédits qui correspondent à sa capacité d’emprunt. Aussi, l’emprunteur est sûr de voir sa demande de prêt à tempérament aboutir.

Enfin, le courtier en prêt personnel prend en charge l’ensemble des démarches de recherche et de mise en concurrence. Un vrai gain de temps !

Courtage en crédit, fonctionnement

Le courtier en crédit bénéficie d’un réseau professionnel étoffé. Il a noué et entretient des relations privilégiées avec les différents organismes de crédits, banques, bancassurances… Certains courtiers sont généralistes, d’autres vraiment spécialisés en prêt personnel, dont ils font le cœur de leur expertise métier.

Lorsqu’il est contacté par un emprunteur, le courtier en crédit recueille l’ensemble des informations utiles à l’élaboration d’une demande de prêt à tempérament. Il demande ainsi le montant souhaité, la durée de crédit attendue et se renseigne sur la situation financière de l’emprunteur. Ne soyez pas étonné si le courtier en crédit vous interroge sur vos revenus et charges mensuels : ces données lui sont nécessaires pour calculer votre taux d’endettement et votre capacité d’emprunt.

Préparez donc en amont votre dossier et rassemblez toutes les pièces justificatives : fiches de paie, situation des crédits en cours, titre d’identité en cours de validité, justificatif de lieu de résidence (Belgique ou Luxembourg).

Un métier encadré et réglementé

L’Etat belge a fortement encadré la profession de courtier en crédit. Ainsi, comme le rappelle, SPF Économie :

« La loi définit l’intermédiaire de crédit comme une personne physique ou morale qui n’agit pas en qualité de prêteur et qui, dans le cadre de l’exercice de ses activités commerciales ou professionnelles, contre une rémunération qui peut être pécuniaire ou revêtir toute autre forme d’avantage économique ayant fait l’objet d’un accord :

  • présente ou propose des contrats de crédit aux consommateurs;
  • assiste les consommateurs en réalisant pour des contrats de crédit des travaux préparatoires autres que ceux visés au point a);
  • conclut des contrats de crédit avec des consommateurs pour le compte du prêteur. »

Le Législateur a également strictement codifié les devoirs que le courtier a envers le prêteur et le consommateur.

Comment faire appel à un courtier en crédit ?

Vous pouvez soit vous adresser à un courtier en crédit de manière physique soit en ligne. Il existe en effet aujourd’hui de nombreuses plateformes de mise en concurrence des prêts personnels. Entités indépendantes, elles développent des comparateurs et simulateurs en ligne qui permettent de trier, choisir et contracter son prêt à tempérament 100 % full online.

En ce qui concerne la rémunération du courtier en crédit, la prestation est gratuite tant que l’offre de prêt n’est pas signée. Ensuite, si le contrat de prêt à tempérament est validé et contracté, le courtier touchera un pourcentage versé par l’organisme prêteur, sur le même fonctionnement que les courtiers en assurances.

Prêt à tempérament et rétraction

Vous avez souscrit un prêt personnel mais vous souhaitez vous désister ? Aucun problème, le droit à la rétractation est inscrit dans la loi. Vous n’aurez aucune indemnité à régler à l’organisme prêteur si vous effectuez les démarches dans les délais. Vous disposez en effet d’un laps de temps de 14 jours calendaire, après la signature du contrat de prêt personnel. Si vous faites parvenir votre demande de rétractation dans ces 14 jours, aucun frais d’annulation ne pourront vous être exigés.

En revanche, vous devrez rembourser la somme empruntée, majorée des intérêts appliqués le temps où la somme aura été mise à votre disposition.

Cette page en Néérlandais: