Acceptation d'un crédit : comment être sûr d'emprunter ?

Vous aimeriez souscrire un prêt mais ne savez pas comment faire pour être sûr de l’acceptation de votre crédit ? Cela dépend de plusieurs critères, à commencer par le type de prêt choisi. On décrypte pour vous.

Acceptation d’un crédit : quels critères retient la banque ?

Avant de déposer votre demande, mettez toutes les chances de votre côté pour que votre crédit soit accepté en préparant votre dossier. Il vous faudra tout d’abord prouver votre identité et votre âge : un mineur ne peut emprunter. Par ailleurs, seuls des résidents belges et luxembourgeois sont éligibles au crédit en Belgique. Vous ne devez non plus pas être fiché à la Centrale des Crédits de la Banque Nationale Belge (BNB). Enfin, vous devrez garantir votre capacité de remboursement et de votre taux d’endettement. Ce critère est majeur. Il déterminera tout autant le montant que vous aurez la possibilité d’emprunter que l’acceptation du crédit.

Notre conseil : avant de souscrire un crédit, pensez à simuler votre prêt en ligne. L’acceptation du crédit n’en sera que plus aisée.

acceptation d'un crédit

Simulation prêt personnel - top 3*

*Résultats obtenus pour une simulation d’un crédit de 7500 euros en 42 mois, utilisez le simulateur pour des résultats qui répondent à vos besoins

Quels sont les différents types de crédit possible ?

Si vous pensez à un achat immobilier, pas le choix vous devrez souscrire un crédit immobilier. Selon les cas de figures, un crédit acompte, un prêt hypothécaire ou un crédit pont peuvent aussi être intéressants pour qui cherche à financer son habitation.

Si votre projet d’emprunt ne concerne pas un achat immobilier, plusieurs types de prêt peuvent vous être proposés

  • le crédit bail : Il s’agit d’un contrat de location à durée déterminée, assorti d’une option d’achat à l’échéance, à un prix fixé lors de la signature du contrat. Il permet de louer des équipements neufs, comme une voiture par exemple.
  • la vente à tempérament : « Dans la vente à tempérament, le consommateur est en présence d’un vendeur d’objets mobiliers corporels ou d’un prestataire de services. Le crédit sert à financer l’acquisition du bien ou le paiement du service. Le vendeur est donc en même temps le prêteur (cependant qualifié d’intermédiaire de crédit s’il cède immédiatement sa créance à un prêteur agréé). Cette technique de crédit implique un remboursement par versements périodiques. » définit ainsi SPF économie
  • l’ouverture de crédit : il s’agit d’une réserve financière mise à disposition par un établissement de crédit, avec ou sans délivrance d’une carte, pour une durée déterminée ou non. Si elle est liée à un compte à vue, on parlera de facilité de découvert.
  • le prêt à tempérament : conclu pour une durée déterminée, remboursable par échéances généralement mensuelles, il met à disposition un capital déterminé en début de contrat. Ce capital emprunté peut être ou non destiné à un usage spécifique. On distinguera alors le prêt personnel affecté et le prêt personnel non affecté.

Prêt personnel non affecté ou affecté : qu’est-ce qui est le plus simple ?

Le crédit affecté est lié à un projet bien défini, qu’il doit permettre de financer. Ce type de crédit recouvre ainsi les prêts auto, les prêts travaux ou les prêts auto. Pour débloquer le capital, la banque exigera une facture ou un devis justifiant l’usage de la somme empruntée. L’acceptation du crédit sera fonction de ces documents. Bien souvent d’ailleurs, la-dite somme n’est pas versée sur le compte bancaire de l’emprunteur mais sur celui du vendeur ou prestataire de travaux.

Au contraire, un crédit non affecté ne nécessite pas de justifier auprès du prêteur l’usage que vous ferez du prêt. Vous pouvez ainsi le dépenser aussi bien pour partir en voyager que pour pallier un manque de fond passager. Il peut servir à acheter du mobilier, de l’électroménager, un ordinateur ou financer les études de vos enfants. Et vous êtes aussi tout à fait libre de vous en servir pour acheter un véhicule ! Un autre de ses avantages est que vous pouvez également mettre une partie de la somme de côté, pour un début d’épargne.